Cahier de Style n°33

Et bien, en voici un qui m’a donné du fil à retordre, j’ai eu du mal à trouver les photos que j’avais en tête, y compris pour les looks de la semaine, puis ce double focus “tenues de boulot + chaussures adaptées” était lui aussi bien complexe, afin d’être compréhensible. Vous remarquerez plus bas, que j’ai tenu compte de vos suggestions suite au sondage Insta de lundi où les demandes tournaient autour, en vrac “des tenues d’été boulot” “des chaussures d’été” “quelles chaussures pour quel look” “des mules qui ne font pas flack flack” “des robes chemises”… Du coup j’ai essayé de mixer tout ça dans ce focus. Mais tout d’abord, les premiers vrais looks printaniers de l’année.

Le Qu’est-ce qu’on met de la Semaine

Lundi, jolie Madame, avec une jupe crayon (on peut la choisir en maille ou en jersey de viscose pour plus de confort), associée à une chemise, à des souliers féminins et à un sac classique. C’est net et classe, l’idéal pour bien commencer la semaine.

Mardi, en robe chemise ceinturée et sandales de caractère + cabas à votre convenance. C’est la pièce intemporelle à souhait, pensez à la prendre longueur cheville afin qu’elle puisse se ceinturer, portée sans elle sera cool pour le week-end et portée ouverte sur un short, elle sera idéale pour les vacances. Un 3 en 1 parfait.

Mercredi, avec la pièce de la saison – la robe crochet – petite sous robe mi-cuisses pour plus de décence et éventuellement une chemise courte ouverte pour le taf – aux pieds des mary jane en velours ou une sandale plate + un petit sac baguette pour casser le côté bohème parce que les vacances sont encore loin.

Jeudi avec un pantalon fluide imprimé (ou pas) comme un pantalon de pyj, un tee-shirt net (sans fioritures donc) et une veste molle (comme un cardigan – non doublée – en tout cas pas une veste trop structurée), rayée comme ici ou non – les rayures matchent avec tous les imprimés lorsqu’elles sont de la même famille de teintes – Pour plus de tenue, associez le tout à une paire de chaussures raffinées et à petits talons (ici look Misterk)

Vendredi, oublions le jean 5 minutes, c’est l’heure de ressortir ses pantalons en toile légère, 7/8 ou reboulés pour ne pas tasser la silhouette lorsque l’on porte des sandales plates. Casual mais pas trop avec une chemise élégante et un cabas en cuir.

Samedi, jupe type slipskirt, débardeur + chemise loose ouverte, claquettes raffinées (le week-end on peut y aller sur les semelles épaisses – type dad shoes ) et panier.

Terminons la semaine en toute beauté avec une robe à l’esprit folklorique ou ethnique, pas forcément slave – je suis sûre que vous en avez une dans vos placards que vous n’osez pas vraiment mettre et bien si, il faut oser. Portée de manière décontractée, elle sera bien moins intimidante. Les pièces fortes nécessitent souvent une accessoirisation épurée.

Le Focus de la Semaine

Que porte-t-on pour aller travailler en été et avec quelles chaussures ?

Nous y voilà – Je vais essayer d’être concise le plus possible. Pour la plupart d’entre vous, je ne sais pas dans quel domaine vous travaillez, je ne sais pas ce que vous pouvez vous permettre en terme d’audace ou pas, je suis donc restée dans un stylisme “classique”. J’entends par classique, sans trucs qui sortent trop du cadre, sans être chiants pour autant. En ce qui concerne les chaussures, j’ai exclu tout ce qu’on a vu jusqu’alors ici (celles de mi-saison), les trop casual, les sneakers, les uggly shoes, les claquettes type birk, les semelles épaisses mais si c’est OK en terme de dress code dans votre boîte alors allez-y. Je vais détailler de toute façon. Ensuite le stylisme n’est pas une science exacte évidement. En premier lieu, il faut tenir compte des goûts et des couleurs, de la morphologie (les mêmes chaussures ne rendent pas pareil selon le type de jambes, mollet, cheville, taille), tout est une question d’équilibre, de proportions. L’harmonie d’une silhouette tient pour beaucoup au choix des chaussures. Pour autant, ne vous enfermez pas dans vos convictions, au risque de devenir un jour totalement has been ah ah. C’est grâce à de petits détails, micro changements que l’on bascule d’un côté ou de l’autre.

L’option la plus simple lorsqu’il beau et chaud c’est la robe bien sur. Comme je vous le disais plus haut, la robe chemise à l’avantage d’offrir plusieurs alternatives. Si vous la préférez longueur 7/8 mieux vaut la porter à plat ou avec une semelle légèrement épaisse. Si elle est sous le genou, optez pour des chaussures de caractères peut-être avec une petite plateforme. Oubliez les chaussures fifilles à petits talons totalement inappropriées ainsi que les ballerines. En ce qui concerne la robe, préférez les tissus souples pour un meilleur tombé, surtout lorsqu’elle se trouve ceinturée. Une popeline de coton trop épaisse va faire de mauvais plis, se froissera vite (j’en ai fait l’expérience). On préférera virer la ceinture tissu de la robe pour la remplacer par une élégante ceinture en cuir.

Pour le peu qu’on porte ces robes dans l’année, il n’est pas utile selon moi d’en remplir ses placards – mais je sais qu’il y a des aficionados – C’est vrai qu’elles sont irrésistibles mais tellement “marquées” que c’est précisément pour cette raison qu’on pourrait s’en offrir une vingtaine dans l’été qu’on trouverait toujours que l’on a rien à se mettre. La même robe sera toujours la même robe, d’où cette sensation de lassitude. Alors ressortez vos robes mais accessoirisez les différemment chaque été. Mieux vaut acheter une nouvelle paire de chaussures que 5 robes non ? Alors comme pour la robe chemise, même principe question shoes, du compensé, de la plateforme raisonnée, du plat. Toujours pas de chaussures trop fifilles – contre exemple avec le look Misterk en haut à droite, pourquoi ça marche ? Parce que la robe est fluide mais fittée, satinée donc plus habillée, que la silhouette est déliée. C’est un joli look pour une cérémonie par exemple mais que je trouve un poil “trop” pour le quotidien, préférez des espadrilles compensées crème par exemple.

La tendance robe de la saison, on l’a déjà vu et revu ici, c’est globalement ça. De la robe longue et fittée. Recouverte d’une petite veste ou chemise si vous préférez. Niveau shoes, je les aime avec des semelles bien épaisses et crantées sauf que vous risquez qu’on vous demande si vous partez en trek dans les couloirs de votre bureau et je ne veux pas d’histoires avec vos DRH respectives 🙂 Alors, mules à petits riquiquis talons (la salle de réu ce n’est pas non plus le Macumba night), sandales plates, Mary jane, espadrilles compensées. Minimaliste quoi !

Question longueur de vêtement, on va du au dessus du genou (au dessus c’est un peu too much pour le taf) au 7/8 (le très long est hors contexte également) – C’est la 3e année que je me re-familiarise avec la longueur genou ou juste au dessus. Il faut prendre soin à ce que les looks soient pointus, sans aucune ambiguïté. J’aime les robes chemises oversize avec ce volume, les bermudas dégaines que l’on peut décaler avec nos anciennes blouses folks. Ils se portent obligatoirement avec talons (mules ou sandales). Les dad shoes se prêtent bien avec les robes de la ligne du bas par exemple, il faut juste trouver une alternative moins touristique pour le bureau comme les Prada – d’où l’expression “tu viens en touriste là ou quoi” ?

Les jupes ou pantalons fluides sont des alliés ad’hoc pour l’été au boulot. Ils permettent plus de combos, on peut la jouer en mode “ensemble” avec un haut assorti ou les associer à de multiples hauts (une évidence). Jupe corolle ou jupon belle des champs se marieront aussi bien avec des sandales plates, à semelles plus épaisses lorsque vous portez un tee-shirt en haut, ou avec des dérivés de sabots ou de plateformes à l’esprit seventies quand ils seront associés à des blouses bohème. Indémodable.

Les slipskirt seront elles, nickel avec des mules, des sandales à fines lanières et petits talons ou encore des mules plates minimalistes.

Quant aux jupes crayons et portefeuilles, je trouve cool de ne pas surjouer la féminité 1er degré et de les porter avec des méduses plates par exemple. Les jupes en jean et cargos, plus casual, méritent elles d’être féminisées par des mules à talons ou des souliers délicats.

Pour finir, n’oublions pas les pantalons légers, en coton, en toile fine, en chambray, en lin, en satin, qui s’adaptent parfaitement aux hautes températures. C’est avec eux que les petites sandales fifilles s’accordent le mieux sans faire “dadame”, pour une question d’équilibre et de contraste comme toujours.

Le Quoi de 9 de la Semaine

La mode n’en finit plus de revisiter ses classiques, le décolleté bénitier en fait partie. Un brin théâtral, il a pour atout de convenir à toutes les poitrines. À réserver pour les soirées uniquement.

Le Coup de cœur de la Semaine

Les Don’t de la Semaine

Cette semaine, un petit florilège de fashion faux pas. Je sais bien qu’il ne faut pas prendre la mode au sérieux, qu’il est autorisé de s’amuser mais bon, y’a des limites quand même, faut pas déc. On oublie donc les logos au petit dej, au dej, au goûter et au dîner, on a compris Madame que t’étais pétée de thune, mais le style ça ne s’achète pas malheureusement. Non aux pièces ridicool en accumulation. Une à la fois c’est marrant, plus c’est gerbant. On évite les mix&match indigestes sauf si on a 20 ans ou si on officie dans la troupe des Farfadets de Limoges. On ne s’inspire pas des looks à l’Italienne années 80, too much c’est peu de le dire.

Vous avez sorti votre vestiaire d’été ? Qu’avez-vous envie de porter alors ? Dites moi tout….

8 réflexions au sujet de “Cahier de Style n°33”

  1. Merci pour toutes les petites chaussures que tu as présentées.
    Oui aux sandales fifille qui dérandonnise le bermuda et qui vont aux pantafutes à jambes larges en allongeant le mètre 63 qui peut vite se faire tasser.
    Et reoui aux mumules Halmanera qui ne feront pas flap flap ( la version orange avec le joli talon de 5 cm vues chez Garrice est très adoptable ).
    La robe fittée Misterk est une réussite, fittée et fluide sans être moulax.

  2. T’as vu, j’ai pensé à toi pour les têtes de mules qui ne se font pas la malle. Essayée les orange Halmanera, je confirme ce sont des chaussons.

  3. Merci ma belle je vais piocher dedans avec délice !!! A la recherche de la parfaite robe macramé creme pour cet été !! Il faut que j’essaie ça absolument. Pour les chaussures je crois que je suis parée sauf pour les petites mules ouvertes à talon. Je cherche aussi un trench fluide dégoulinant d’été écru ou beige pour habiller qq robes ou ensemble en coton. Sinon j’ai commandé la veste en denim de chez TLE a voir ce que cela donne 🥰🥰

  4. La robe Roseanna et la Louloustudio j’adore et aussi ces bermudas plus ou moins fittés m
    Envie d’une robe tee shirt avec fentes latérales ici

  5. Pas macramé…crochet, le macramé c’est pour Loanna ah ah – Mais oui il te faut des mumules confortables qui iront avec la plupart de tes fringues. Pour le trench, je te dirai si j’en vois passer… à toute

Laisser un commentaire

Tous les Épisodes

Recevoir mes articles dans votre boîte email

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.