illustration virginie

Les corps d’Insta

Pas un jour ne passe sans qu’en parcourant mon fil Insta, je ne tombe sur des filles à moitié à poil (et là, je ne parle pas des manteaux poilus hein). Je ne suis pas prude, je ne suis pas réac, mais ça me dérange. Et je me suis demandé pourquoi ? J’ai déjà évoqué ça ici en me moquant gentiment ou pas d’ailleurs. Mais ce matin, j’ai trouvé la réponse.

Nous sommes, depuis des années, exposé.e.s à la nudité des corps dans les magazines, les films, sans nous en émouvoir plus que ça. Dans un film, il y a un scénario qui la justifie – bon OK parfois elle peut être gratuite mais généralement cela fait partie de la narration. Oui quand tu racontes une histoire, il y a bien des moments de la vie où on se retrouve tous à poils forcément. Dans un magazine, il y a l’esthétisme de la série (série mode), encore une fois la nudité ne devrait pas être obligatoirement nécessaire, mais les photographes adorent et les stylistes ne s’y opposent pas non plus. Nous regardons ça avec distance comme étant une œuvre artistique.

Ce qui me percute sur Insta, où chacune est seule maître à bord de son fil, c’est cette nudité de plus en plus fréquente émanant de toute à chacune – de l’ado à la sexagénaire, de la manière la plus ingénue ou naturelle à la plus vulgaire ou aguicheuse – J’ai cru comprendre que cela faisait gagner en visibilité (!!!). Honnêtement, je me demande ce que cache mon rejet épidermique… Déjà, je pense que je suis gênée par le fait que des femmes se mettent en scène de leur propre chef dans le seul but d’attirer le gogo. Bon, en vrai on peut avoir envie d’être sexy un soir sans être une salope hein. Ce n’est pas vraiment ça.

Ce qui est vraiment dérangeant c’est le contexte, qui est totalement inapproprié. Imaginez que vous dîniez avec des amis et que l’invitée qui tardait à arriver se pointe dans votre salon en maillot de bain. Chelou non ? Alors qu’il n’y a rien de choquant en soi de voir une meuf en maillot… D’ailleurs cette copine vous l’avez vu 100 fois en maillot… Lorsque vous étiez en vacances, à la plage. Imaginez, un rendez-vous chez votre gynéco et elle est en sous-vêtements ! Alors que c’est votre place à vous d’être en sous-vêtements devant elle. Imaginez Ginette de la compta, se pointer à 9 du mat au bureau en tenue de la night, jupe taille basse string apparent, crop top… Alors que quelques heures plus tôt au Macumba, tu te serais juste fait la réflexion « elle s’éclate la Ginette ».

Ce qui me dérange, c’est bien le hors contexte, je ne connais pas ces nanas, je ne sais pas où elles sont, ce qu’elles foutent et elles balancent ces photos comme si nous étions familières, comme si on s’apprêtait à partir en soirée avec elles. Je ne suis pas à la playa avec elles, ni en soirée, ni dans une cabine d’essayage, ni dans leur salle de bain, moi je suis dans mon salon et je me dis juste « mais pourquoi tu fais ça Madame ? ». Je veux bien le body positive et tout ce que vous voulez mais exposer son corps sans préavis à la seule fin de recevoir des likes et des commentaires élogieux comme quoi « t’es trop belle, t’es trop bien foutue » mais à quoi ça sert ? Encore que, lorsqu’il s’agit de corps non « normés » ça peut avoir un effet décomplexant mais la plupart du temps, il s’agit de meufs qui certes font 1m02 (je fais 1m02 donc je ne moque pas) mais ont la taille mannequin.

Hier, une blogueuse qui a des problèmes d’acceptation de son corps, l’expose avec tout un blablabla là-dessus et une fille lui dit « ah mais j’adore, tu as un corps athlétique qui n’est d’ailleurs pas si mince ». Moi je comprends que c’est un compliment, elle la rassure et ben non, l’autre le prend comme un dénigrement, genre « mais comment ça je ne suis pas mince, bah voilà maintenant je vais me refaire des nœuds au cerveau ». Agggrrffff. Mais ne t’expose pas si tu ne veux pas de commentaires qui ne vont pas dans ton sens. Sens, d’ailleurs, que personne ne pige. Je lui avais fait un commentaire rassurant une fois, parce qu’elle disait être super mal parce qu’elle avait dû prendre une taille de plus que sa taille habituelle. Evidemment, elle l’avait très mal pris. Si le fait de déballer ses névroses peut faire avancer celles des autres c’est cool mais dans ce cas il faut accepter le dialogue. Et sinon bah t’as des potes, t’as ta famille et t’en parles avec eux ou à ton psy.

Bref, je vais arrêter avec ce sujet merdique, maintenant que j’ai compris pourquoi ces photos me crispaient. Mais j’aimerais bien avoir votre ressenti quand même. 

À vendredi pour le cahier de style.

12 réflexions au sujet de “Les corps d’Insta”

  1. je suis entièrement d’accord avec toi . Cette quasi nudité me dérange…elle est faite pour le nombre de likes et la popularité du compte. Mais je crois que ce qui me dérange encore plus c’est la nudité des femmes enceintes. Je trouve que cette période appartient aux parents, je suis très mal à l’aise c’est à la limite de l’indécence …j’ai une nièce qui est mannequin et qui vient d’avoir un bébé elle n’a pas dérogé à la règle …alors qu’à ta propre mère ou plus généralement ta famille tu ne montrerais pas ton ventre là tu le montres à la terre entière..c’est affligeant
    Le problème vient du public qui like que ce soit des hommes ou femmes…(voyeurisme voyeurisme..)

  2. Je pense que les gens confondent pudeur, intimité et “réaction”, comme toi je n’apprécie pas qu’on m’impose ce que je considère de l’ordre de l’intime tout en étant consciente que nous ne plaçons pas toutes et tous le curseur au même endroit. Je passe sur certains contenus mais comme tu dis ça te tombe dessus un peu partout et tu es obligé de faire avec.. des seins et des fesses tu sais que tu vas en voir si tu vas au hamam, à la piscine ou à la plage ça fait parti des lieux mais partout tout le temps, ça n’a pas d’intérêt. En ce qui concerne cette blogueuse, j’ai vu le contenu dont tu parles, je pense qu’elle souhaite faire bouger les mentalités mais que dans son cas qui semble relever de la pathologie il n’est pas très safe pour elle de s’exposer. Dès lors qu’un com insta te plonge dans des abysses négatives il faut revoir sa strategie 😬
    Et brandir le féminisme pour justifier cette débauche de chair est une erreur, il y a un autre terme pour cela : “female empowerment” les anglo saxons et leur sens de la formule ont encore fait mouche!

  3. Ah oui j’ai vu son commentaire aussi et je suis surprise qu’elle estime que ce soit un manque de psychologie qui aurait amené cette réponse à son poste , je trouve son analyse un peu raide et sa réponse un peu acide et culpabilisant comme toi je ne comprends pas qu’elle s’expose ainsi si elle ne veut pas que certaines réponses pourtant réconfortantes lui trottent dans la tête

  4. Oui on est dans une drôle de période. Je crois que les nanas ne se rendent pas compte de ce qu’elles renvoient. Elles se prennent pour des stars chez lesquelles le Elle viendrait faire un reportage sauf qu’elles se mettent en scène toutes seules. C’est incongru et triste en fait.

  5. Complètement dacodac. Ouais Beyonce en est un peu le fer de lance de ce female empowerment, enfin pour elle c’est surtout l’empowerment par la tune (24 millions de dol pour un concert à Dubaï). Pour moi ça reste de la commercialisation du corps féminin point. Et je trouve tout aussi impudique de balancer en continu toutes ses petites névroses à des gens qui ne nous connaissent pas personnellement et qui du coup ne peuvent avoir qu’un avis biaisé. Et si tu n’acceptes pas la contradiction et bien n’en parle pas sur les réseaux. Bon ça nous donnera du grain à moudre pour nos futures soirées ! ah ah

  6. Ouais complètement à côté de la plaque. Quand on a un rapport à son corps qui est le sien et donc totalement hors sol, on n’évoque pas ça en public. C’est déplacé par rapport à des femmes qui ont vraiment des problèmes de poids et clairement son logiciel interne ne nous permet pas de comprendre ce qui se passe dans sa tête donc à quoi ça sert ? C’est sa copine Géraldine qui a dû lui dire de se livrer plus ah ah

  7. L’écriture automatique de mon tel traduit “female empowerment” en “fécale empowerment” tout est dit 💩
    Sinon j’espère que Rihanna n’a pas prévu d’être mère de famille nombreuse, je ne saurais supporter à nouveau une telle débauche de chair et de dentelle 😨🤣🤣🤣

  8. ah ah fécale empowerment, énorme ! ouais la Riri elle a fait très fort dans la tenue de grossesse ! beurk

  9. C’est vrai que pour certains comptes, on sait qu’on ne va voir que des seins et des fesses … cela attire la visibilité . Et On zieute incognito. Le curseur de chacun est en effet différent selon ce qu’on montre, dévoile ou non sur insta et ce qu’on est prêts à poster. Pour accroitre « Sa communauté « il y en a quand même qui arrivent à s’acheter des apparts sur Paris 🤩Sinon J’ai fais des recherches et je n’ai pas réussi à trouver la blogueuse dont vous parlez ? Sur le coup j’ai cru que c’était Lise (amie de Géraldine) mais non ?

Laisser un commentaire

Recevoir mes articles dans votre boîte email

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.